Retour sur La Morvandelle et La Bisou, cap sur La Provençale Sainte Victoire

La Morvandelle.

Comme l’an passé je décide d’enchainer Morvandelle et Bisou, plutôt que la GF St Tropez qui pourtant m’attire au vu de son parcours. Mais le profil de ces deux courses, et le niveau que celles ci m’ont encore fait préférer ce doublé pour la préparation des objectifs futurs.
Le samedi, c’est donc à la Grande Verrière qu’à lieu cette Morvandelle. Départ à 13h, et une ambiance plutôt FFC 2/3. Tout comme la course.
Cela ne roule pas ces 20 premiers km et il faut attendre la première difficulté pour voir quelques « attaquounettes ». Je pense faire l’erreur d’en faire trop dans cette premiere bosse.
Capture d’écran 2016-04-12 à 08.12.1512938258_10209478635111214_1616262085611542555_n
Après une première attaque de Minaert je ramène le peloton dessus. Puis essaye à mon tour mais je n’ai pas la capacité d’acceleration nécessaire en début de parcours sur ces pentes pour faire la différence. Ce que réussit a faire Minaert. Seul pendant que nous nous regardons il prend le large inéluctablement. Mais nous ne revenons pas trop loin et je tente seul de revenir. Au sommet d’une bosse précédé d’un autre belge je reviens quasiment dans la roue. Mais sur cette partie le quasiment prend tout son sens, et je ne rentre pas. Les bosses se succèdent mais toujours pareil, toujours 2/3 coureurs à rouler et le reste qui revient dans la roue quand tu essayes de partir. Bon c’est comme ça !
Dans la dernière difficulté le groupe s’écrème un peu mais nous sommes trop loin de la tête. Après avoir essayé encore dans le final, je termine 11eme, dernier au sprint. Un peu déçu du résultat, mais l’essentiel est ailleurs, les jambes sont plutôt bonnes, il me manque juste des jours de course et plus de finesse dans la stratégie de course.

https://www.strava.com/activities/540220401

La Bisou

Comme pour la Morvandelle, une belle journée ensoleillée nous attends. On retrouve dès le départ réel les attaques de Zidrunas qui finira par s’échapper en compagnie d’un équipier. Les nombreuses attaques de notre peloton permettrons d’aborder le July avec peu de retard(45sec). C’est Rolland Chavent qui va lancer la meute dans la bosse. Je m’enflamme un peu et j’accélère derrière. Très vite la sélection se fait et l’on se retrouve avec Damien Jeanjean, William Turnes, Michiel Minaert, moi suivi de près par Gilles Foucault. A 2km du sommet nous apercevons les 2 de têtes qui semblent temporiser. Michiel attaque alors. Jeanjean et William feront la jonction au sommet, pour moi ça devient compliqué et je me « couche » dans le dernier virage.  On ne bascule qu’a une 15aine de secondes avec Gilles. Je le motive alors pensant que l’on va pouvoir rentrer. Malheureusement non et l’on voit un groupe revenir rapidement de l’arrière.
https://www.strava.com/activities/541057157
Capture d’écran 2016-04-12 à 08.12.42.png
L’entente ne se fait pas sur la globalité des bosses qui se succéderont. Seul 2/3 coureurs relaieront réellement, Cesné, Roland Chavent, ou encore Gilles. J’essaye également de partir mais pour les mêmes raisons que la veille c’est compliqué. Mais … à 45km la sélection s’opère sur une énième accélération. On se retrouve les plus costauds du groupe devant excepté peut être le vttiste Cesné : Chevalier, Chavent(très fort aujourd’hui), Gilles Foucault, un coureur de St Etienne et l’equipier de Zydrunas de la BAC.
Les relais tombent bien, tout le monde s’engage à peu près et l’on revient tout proche de la tête… un peu dommage… Je termine cette fois ci avant dernier du groupe… 9ème donc. Un bon premier petit week end qui m’a bien mis en confiance. Physique mais également le placement(rien à voir cette année pour me placer au pied du July) ou encore les descentes(beaucoup moins d’appréhension, même si il y a toujours des séquelles).
12966086_10209078416694403_501189297_n

A venir : La Provençale Sainte Victoire

La prochaine échéance sera la Provencale Sainte Victoire, sur un parcours qui s’annonce vraiment sympa, vallonné avec le col du Grand Sambuc en juge de paix avant la plongée sur la piste du stade municipal d’Aix-en-Provence. Une organisation sans faille, qui mise sur la sécurité du parcours et aussi de nombreux lots à gagner !

 

LPSV2016_133kmprofil_parcours2_v2

Advertisements

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s